• Adieu Monsieur le Professeur

    La semaine passée aura été une semaine chargée.

    Particulièrement riche : un enterrement, un anniversaire, une rencontre réelle avec des amis virtuels et le dernier examen de toute ma vie -du moins, je l'espère-.
    J'ai donc définitivement fini mes études : six ans post bac et voilà, c'est fait, je range mon tann's, mes cahiers à spirales, mes copies doubles à grands carreaux, mon stylo quatre couleurs et mes paquets de BN pour la pause de 10 h. En regardant un peu derrière -pas trop après c'est le torticolis qui guette et on ne regarde plus devant-, j'ai envie de faire un reproche à la plupart de mes professeurs. Il a fallu attendre mes deux dernières années d'étudiant pour qu'un enseignant ne raisonne pas en terme d'étude mais en terme de "ce que tu as envie de faire après quand tu seras grand". En seconde on m'a dit : "tu es bon dans toute les matières littéraires et en maths... Ce serait pas mal de faire ES". J'ai fait ES. En terminale on m'a dit "tu devrais t'inscrire ne prépa HEC". J'ai été pris en prépa HEC. En prépa on m'a dit : "Tu es littéraire, tu vas haïr les mecs des écoles de commerce, présente science po". J'ai rejoint science po... Mais à aucun moment un prof ne m'a dit : "au fait, les études c'est bien beau mais qu'est ce que tu voudrais faire ?". Au final, on se retrouve à BAC +4 -5 en fait avec la prépa- sans même savoir ce qu'est le marché du travail et sans savoir ce qu'on a vraiment envie de faire...
    Lorsque j'entends aujourd'hui bon nombre d'organisations étudiantes hurler contre le rapprochement FAC/entreprise, je toussote. Que comptent faire ces charmants esprits purs, désincarnés et au dessus de toute laborieuse considération ? Je pense sincèrement que le souci, c'est que personne ne les a jamais poussé à réfléchir à ça.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :