• La page musique.

    Là ça ne va pas être évident. En jettant un oeil à ma discothèque je me suis rendu compte à quel point il est impossible que je fasse un classement. Ca va de Robert Johnson le bluesman qui a inspiré Clapton, les Stones et beaucoup d'autres jusqu'à Haendel en passant par Noir Désir, les red hot chili Peppers, les White stripes, Les Floyd, Belle and Sebastian, Brel, Sardou -à non là en fait, pas Sardou-, Steevie wonder, Marvin Gaye, Ray charles, Duke Ellington...

    Je vais donc simplement vous recommander le disque qui tourne en ce moment même sur ma platine : Precious Bryant, Fool Me Good. Il faut imaginer ce que peut donner une mamie de plus de 60 printemps attrapant une guitate désaccordée pour chanter du blues avec une voix de fumeuse de gitane avec cancer de la gorge en phase terminale...
    C'est magique. sa reprise de Fever n'a plus rien à voir avec la superbe et sensuelle Peggy Lee mais elle est déchirante, swingante. Ce n'est sans doute pas l'album du sicècle en blues mais ça réchauffe les tympans, le coeur et le moral.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique